Palmarès du prix Bulles de Marseille

Ce jeudi 23 mai 2013, le palmarès de Bulles de Marseille a été proclamé au lycée Saint-Charles, devant les représentants des collèges et lycées participants, de Domas, auteur de l’un des albums de la sélection, et des libraires de la Réserve à Bulles.

Sur les vingt établissements inscrits, dix-sept se sont exprimés. Les débats ont été serrés dans les collèges et lycées, qui ne disposaient chacun que d’une seule voix.

A l’issue du scrutin, le palmarès est le suivant :

 

Troisième position (4 votes)

« Tu Mourras Moins Bête : la science, c’est pas du cinéma« , de Marion Montaigne, qui a su convaincre de nombreux élèves de collège et de lycée par sa vision décalée, mais éclairante de la science…

 

Deuxième position (5votes)

« 3 Minutes » de Domas. L’auteur, présent dans la salle, a été chaleureusement applaudi par tous le public présent.

 

En Première position (avec 6 votes) le prix Bulles de Marseille est attribué à « Zombillénium, tome 1 : Gretchen« , d’Arthur de Pins. Les (més)aventures d’Aurélien, de Gretchen, et de tous les employés du parc Zombillénium n’ont pas laissé indifférents le tiers des votants, qui attendent avec impatience la sortie du tome 3…

 

Averti de la victoire de son album dans le Prix Bulles de Marseille, Arthur de Pins a eu la gentillesse de nous faire parvenir cette carte de remerciements… Merci à lui, et encore bravo pour son travail, justement reconnu par les élèves!

 

Rencontre en Mai

Rendez-vous est pris pour se rencontrer le Jeudi 23 Mai au lycée Saint Charles. A cette occasion, sera proclamée la BD élue par les élèves des différents établissements participants. Nous exposerons les productions d’élèves réalisées dans le cadre du Prix Bulles.  Et la librairie  » La réserve à bulles » sera présente pour nous proposer les dernières parutions. Cette rencontre nous permettra d’échanger encore autour de la lecture de BD et clôturera la 1ère édition  du prix. En attendant, n’hésitez pas à nous faire des suggestions pour la sélection 2013-2014.

 

Déroulement de la journée

10 heures : Temps d’accueil.

Allocution de Mme Marquerie, Proviseure du lycée Saint Charles, des représentants de la Région et du Conseil Général.

10 heures 15 : Présentation du projet « Bulles de Marseille »

Bilan de l’opération sur l’année 2012-2013

10 heures 30 : Retour d’expériences

      • La création d’une affiche par les élèves du lycée Léonard de Vinci.
      • Un auteur rencontre son public : Domas à la rencontre des élèves.

11 heures : Le métier de libraire – intervention par les libraires de La Réserve à Bulles

11 heures 30 : Proclamation des résultats

11 heures 45 : Temps de parole libre

12 heures : Apéritif – collation

Visite des travaux d’élèves exposés

Présentation de titres au stand librairie

13 heures : Fin de la journée

Affiche de la 1ère édition du Prix Bulles

Projet N° 4

Affiche réalisée par Romain

Suite au vote proposé en ligne sur le blog, c’est le projet n°4 réalisé par Romain qui remporte le plus de voix. Voici donc, notre affiche de la 1ère édition du Prix Bulles de Marseille. Bravo et merci aux élèves de 2de IGPG (Industrie graphique-Production graphique) du lycée Léonard de Vinci et à leur professeur Elodie de Greef, de permettre à ce prix d’exister visuellement.

Le 10 ème titre

Le 10ème titre du Lycée Hôtelier de Marseille est : TMLP de Gilles Rochier édité chez « 6 pieds sous terre » en 2011. Voici une présentation de la Bd réalisée par un élève de 2de technologique Hôtellerie-restauration.

Sitographie

Quelques sites incontournables sur la BD

  • http://www.citebd.org/  : site de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême.
  •  http://www.bdgest.com/ : site de collectionneurs – base de donnée visant à l’exhaustivité recensant les albums, leurs éditions… Un forum très actif sur l’actualité et les manifestations (festivals), et possibilité de découvrir des titres de l’actualité en lisant quelques planches en ligne.

Sites d’actualité sur la bande dessinée

  • http://www.du9.org/ :à la fois un webzine et une base de données sur la BD « indépendante »

 

Sites d’actualité et d’analyse de la bande dessinée

 

Pour lire le magazine gratuit en pdf.

http://www.zoolemag.com/2009/11/lire-le-magazine-zoo.html

La sélection 2012-2013

La sélection du Prix Bulles de Marseille comporte normalement dix titres… Mais pour ne pas faire comme tout le monde, le comité de lecture chargé d’établir cette liste a décidé de laisser un peu de choix à chaque établissement, et de ne proposer que neuf titres !

Ainsi, tous les participants pourront ajouter dans la sélection une BD coup de cœur, et la proposer à tous les autres collèges et lycées qui accepteront de jouer le jeu de la découverte.

 

En attendant, voilà les ouvrages retenus – Attention, il s’agit d’une sélection collège-lycée, donc pour certains titres à réserver aux élèves de quatrième ou de troisième.

TEZUKA Osamu, Sarutobi, Cornélius, 2009 – Une histoire de ninjas en un seul volume par le maître historique du manga.

ENDÔ Hiroki, All rounder Meguru,  Panini Manga, 2011 – un titre permettant d’aborder un genre emblématique de la bande dessinée japonaise : le manga de sport. Faute de sortir Olive et Tom des cartons, on découvre ici un sport de combat méconnu, le shooto…

CHIAVINI Lorenzo, Furioso, Futuropolis, 2012 – une bande dessinée sur fond de croisade qui s’éternise, de peste et de fanatisme religieux, qui retrace l’histoire d’un « paladin » bien malgré lui, désigné par les autorités religieuses comme fer de lance de la guerre contre Saladin. Une réflexion intéressante sur la manipulation politique et l’écriture de l’histoire.

SANDOVAL Tony, Doom boy, Paquet, 2011 – Quand un adolescent en plein bouleversement intérieur se fait rejeter par son groupe, se heurte à la mort de son amie, ne sait plus trop quoi faire… Il a besoin d’un exutoire. C’est comme ça que « D » va se retrouver à jouer de sa guitare sur  le bord de mer et à envoyer du gros son au cours de sessions acoustiques radiodiffusées en amateur par un ami. Mais rapidement les morceaux interprétés par D -alias « Doomboy » pour les auditeurs- deviennent des références dans le petit milieu du rock. Une histoire de mal-être qui aborde avec poésie, sensibilité et pudeur de nombreux thèmes liés à l’adolescence.

PINS Arthur de, Zombillenium, tome 1 : Gretchen, Dupuis, 2010 – Et si les morts-vivants et autres vampires existaient vraiment ? Pour Aurélien, renversé par le directeur de Zombillénium lors d’un accident idiot succédant à un pathétique braquage raté, le choix est limpide : devenir un monstre et faire peur pour de faux aux petits enfants dans un parc d’attraction à thème – ou mourir. Un récit fantastique faussement gentil qui aborde quelques faits de société avec beaucoup d’humour, le tout servi par un graphisme dynamique et coloré.

LEBEAULT Fabrice, Horologiom, tome 6 : le ministère de la peur, Delcourt, 2011 – Horologiom était à l’origine une série de cinq volumes publiés pendant l’âge d’or de la collection Terre de Légende de Delcourt. Elle développait un univers assez incroyable, peuplé de machines et d’architectures à la fois fonctionnelles et poétiques. Dans cet univers, les êtres humains voyaient leurs passions réfrénées par une « clé » implantée dans leur boîte crânienne, transformant chaque individu en fonctionnaire ou en religieux parfaitement zélé, chacun étant évidemment au service de la société. Ce sixième tome peut tout à fait être lu indépendamment : il s’agit d’une enquête policière assez classique  dans laquelle le major Meursy du Service des Violences Privées (SVP) doit découvrir qui a bien pu décapiter Tinek, le fidèle exécutant des hautes œuvres du service… Et pourquoi ?!

DOMAS, 3 minutes, La Boîte à Bulles, 2009 – Volume unique, par un auteur marseillais membre des Zarmateliers. Une histoire d’amour racontée avec beaucoup de pudeur et de sensibilité dans notre belle ville de Marseille, et qui raconte la rencontre entre Max -dessinateur de bande-dessinées- et Coquillage. Un récit et un dessin qui auraient pu être simples – mais un commencement l’est-il jamais vraiment ? Adeptes du guimauve dégoulinant, vous risquez d’être déçus.

MONTAIGNE Marion, Tu mourras moins bête, tome 1 : la science, c’est pas du cinéma, Ankama, 2011 – Directement issu du blog éponyme http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/ ce recueil d’histoires courtes met en scène le Prof Moustache répondant à des questions parfois absurdes, en tout cas toujours décalées. Désormais, vous saurez pourquoi les sabrolasers resteront du domaine de l’imaginaire, et vous comprendrez mieux les incroyables tours de force  scientifiques que les superproductions cinématographiques tentent de nous faire passer pour la réalité…

MAUDOUX Florent, Freak Squeele, tome 1 : Étrange université, Ankama, 2008  – Attention, il s’agit de l’édition en noir et blanc (et non pas de l’édition couleur, beaucoup moins dense). Une série française en cours, mêlant des influences diverses (mangas, comics, franco-belge) qui nous plonge dans le quotidien d’un trio d’apprentis au sein d’une école dédiée à la formation des supers-héros de demain. Humour potache, action primant sur la densité du scénario (même si ça change assez radicalement dans les tomes suivants) et héroïnes empruntant physique et codes vestimentaires aux genres de bd sus-cités . Foisonnant et délirant.

Doom Boy

D joue de la guitare dans un groupe de rock. Mais on ne peut pas dire que tout aille bien pour lui : sa meilleure amie est morte, et on peut dire qu’elle a emporté avec elle une partie de l’adolescent qui doute, s’emporte, et va jusqu’à se brouiller avec presque tous ses amis.

Mais un jour, fasciné par une expérience presque surnaturelle au bord de l’océan, D décide de jouer sa musique sur la plage sous le pseudo de Doomboy lors de sessions radiodiffusées en amateur par un ami.  Très vite, ses riffs sauvages et déchaînés créent le buzz dans le milieu des fans de  musique rock qui ne fait pas semblant.